Posséder les choses n’est plus forcément nécessaire

|

Est-il encore indispensable d’acheter? De l’électroménager aux vêtements de luxe ou pour enfants en passant par les outils de rénovation et même de la… moquette, tout se loue aujourd’hui. Une bonne manière d’utiliser un bien uniquement quand on en a besoin, tout en maitrisant les coûts.

Avec l’avènement d’internet et des médias sociaux, les comportements d’achat et les modes de consommation ont fortement évolué. De la location d’appartements entre personnes aux chauffeurs particuliers à commander via une application, tout évolue. Aujourd’hui, acheter un objet, un outil ou un vêtement n’est même plus forcément recommandé. La location et l’utilisation de ceux-ci quand le besoin existe prend de plus en plus d’ampleur.

Electroménager et outils de bricolage
Rappelez-vous il y a de cela dix ou quinze ans. Vous emménagiez dans votre nouvelle habitation mais horreur, du papier peint partout, et il ne vous convenait évidemment pas. Quel était le réflexe? «Tu connais quelqu’un qui a une détapisseuse?» Après avoir perdu quelques jours à essayer de contacter le cousin de la voisine, vous résolviez le problème en en achetant une. Deux jours d’utilisation et l’appareil trainait dans la cave ou le grenier pour le prêter ensuite à un ami, et sans plus jamais le revoir… (la détapisseuse bien sûr). Aujourd’hui, nombre de fournisseurs et de magasins mettent à disposition des outils et appareils. Et on ne parle pas que de ponceuses ou de foreuses. Un souci de machine à laver? Envie d’une machine à café différente? Besoin de robots ménagers pour votre superbe dîner d’anniversaire? Louez-les! Vous pouvez même louer de la moquette pour égayer votre réception.

Des vêtements de luxe ou pour enfants
Un mariage à célébrer? Si la location de robe de mariée est courante, la location de robes de soirées fait son nid. Pourquoi casser sa tirelire pour une robe qui ne sera utilisée que peu de fois? Des sites de location proposent ainsi des robes de grand couturier, d’Yves Saint-Laurent à Sonia Rykiel, et tous les accessoires qui vont avec (sac à mains, bijoux,…) pour des prix débutant dans la trentaine d’euros. Les bébés ne sont pas en reste. Les petits bouts grandissent tellement vite que leurs vêtements sont rapidement trop étroits. Un budget que tous les jeunes parents ne peuvent pas non plus se permettre. Une start-up bruxelloise propose ainsi de louer des vêtements pour enfants, via abonnement, pour une durée prédéterminée. Le bébé a grandi? Renvoyez-le tout et optez pour les tailles supérieures. Un concept également décliné pour les femmes enceintes.

Même une voiture!
Tout se loue et tout s’adapte au mode de vie des utilisateurs. Même la voiture. En parlant de bébés, la petite Twingo de votre jeunesse ne sera plus totalement adaptée quand vous aurez deux sièges auto et des valises à caser. Idem pour le monospace quand les grands auront quitté le cocon familial. Louer une voiture au lieu de l’acheter? C’est possible grâce au private lease de Renault. Vous louez un véhicule pour une longue durée, payez un montant fixe… et c’est tout! Pas de frais d’entretien, pas de taxe de circulation, pas d’assurance, un véhicule toujours neuf, fiable et sécurisant dans vos mains.