Toyota perd le Mans après 23h et 53 min de course

|

Alors que la marque Toyota s'apprêtait à gagner les 24 heures du Mans pour la première fois de son histoire en 19 participations, un incident technique a transformé la victoire qui leur tendait les bras en cruelle désillusion dans le tout dernier tour.

Dimanche, peu avant 15h, la Toyota n°5 de l'équipage composé par Davidson, Buemi et Nakajima filait vers la victoire quand le prototype a perdu toute sa puissance au grand dam de toute l'équipe. « On ne pouvait pas imaginer un scénario aussi cauchemardesque » a expliqué Hugues de Chenac, soutien opérationnel de l'équipe Toyota. « Perdre comme ça, c'est insupportable ».

C'est finalement la Porsche n°2 qui s'est imposé en LMP1 avec un équipage composé de Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb. En LMP2, Alpine a remporté la victoire tandis qu'en LMGTE Pro, c'est la Ford GT qui s'est imposée.