Le GSM au volant irrite plus en Flandre qu'en Wallonie

L'institut VIAS publie une étude portant sur l'utilisation du téléphone au volant par les Belges. Il en ressort que son utilisation est jugée irritante par 86% des Flamands, 61% des Wallons et 49% des Bruxellois. Et qu'un Wallon sur dix ne peut absolument pas se passer de son GSM en voiture.

D'après cette étude, 3 Belges sur 4 sont irrités par les conducteurs qui téléphonent en conduisant et pourtant, 1 Belge sur 7 révèle avoir utilisé son GSM au volant au cours de la semaine écoulée. Chez les jeunes, ce pourcentage grimpe à 1 sur 5 (20%) alors qu’auprès des personnes de plus de 55 ans, cette proportion n'est que de 5%.

5% des personnes interrogées disent ne pas du tout pouvoir se passer de leur GSM en conduisant. Il existe toutefois une grosse différence entre les régions: les Flamands ne sont que 2% à être totalement «accros» à leur téléphone, alors que les Bruxellois (6%) et les Wallons (10%) sont respectivement 3 et 5 fois plus nombreux.

Quant au montant de l'amende pour utilisation du téléphone au volant fixé à 116€, il n'est connu que d'un tiers des Belges interrogés.