Le plus long tunnel de la capitale est bien opérationnel selon L'Echo et pourrait contrôler la vitesse des 80.000 automobilistes qui l'empruntent chaque jour. Mais les bourgmestres des communes qui le jalonnent, Philippe Pivin de Koekelberg en tête, sont réticents à ce que le système d'envoi de PV soit activé.

Le bras de fer est engagé avec Bianca Debaets, la secrétaire d'Etat en charge de la Sécurité routière à Bruxelles qui avait fait installer ce radar-tronçon en 2015. Celle-ci a déjà concédé au parlement bruxellois cette semaine que les PV ne partiraient pas avant les élections régionales de mai 2019. Et selon Le Soir, le radar-tronçon n'entrera tout simplement jamais en fonction.

Source : Le Soir