Interrogé par nos confrères de Sud Presse, le ministre wallon de l’environnement Carlo Di Antonio fait part du nouveau décret sur la qualité de l’air qui sera bientôt examiné en commission au Parlement de Wallonie. Celui-ci prévoit entre autres la sortie des véhicules diesel du parc automobile wallon d’ici 2030. Par conséquent, Di Antonio prévient les futurs acheteurs de diesel que leur voiture risque de perdre beaucoup de sa valeur d’ici quelques années.

Emissions limitées

Plaidant l’utilisation du CNG, le ministre évoque le fait que d’ici 2020, les communes pourront instaurer des zones à émissions limitées, à l’instar de ce qui se fait à Anvers ou à Bruxelles par exemple, condamnant du coup les diesels.

Caméras

Désireux de limiter les émissions de dioxyde d’azote de moitié, le Gouvernement Wallon va installer des caméras à l’entrée des villes, de même que sur les autoroutes qui devraient voir l’apparition d’une bande de covoiturage.  Pour circuler sur cette dernière, les voitures devront accueillir au moins trois personnes à leur bord. Les premiers dispositifs de contrôle devraient être installés à partir du mois d’avril entre Wavre et Bruxelles.