Le design ne devrait pas subir de révolution car derrière le camouflage, on distingue des traits proches du modèle actuel. Les plus grands changements pourraient en fait apparaître à l’intérieur car Renault veut améliorer grandement la technologie de ses modèles du segment B. Un grand écran devrait ainsi dominer la console centrale.

Comme pour la future Clio, le nouveau Captur sera basé sur la plate-forme CMF-B modifiée. Il devrait démarrer sa carrière à l’été 2019 avec deux moteurs essence. Un diesel pourrait aussi faire partie de la gamme de motorisations en attendant l’arrivée de la déclinaison 100% électrique.