Ce n’est plus un secret, Ferrari prépare un SUV. « Le challenge est d’ouvrir un nouveau segment pour Ferrari » expliquait son ingénieur en chef Michaël Leiters à nos confrères d’Autocar. « Nous avons toujours un positionnement très très précis. Cela nous permet de développer les voitures de manière ciblée et de décider facilement de certains compromis. Ces compromis sont tout à fait différents pour nous ici, nous allons avoir de nouveaux challenges d’ingénierie ».

Ce SUV reprendra la nouvelle plateforme modulable du groupe pour les modèles à moteur central avant, capable d’accepter les moteurs V6, V8 ou même V12, ainsi que tous les types de carrosserie. Selon toute vraisemblance, c’est bien un V6 avec module hybride rechargeable qui devrait être retenu pour le lancement du SUV, qui pour rappel s’appellera Purosangue. Une manière de s’assurer des rejets de CO2 aussi faibles que possible pour éviter les amendes de la future norme CAFE. Une variante V12 n’est toutefois pas exclue à plus long terme.

Illustration : Kleber Silva