Zone à basse émission à Bruxelles: pouvez-vous encore rouler avec votre ancêtre?

À partir du 1 janvier 2018 la ville de Bruxelles ainsi qu’Anvers vont appliquer une zone à basse émission. Ce dernier sera applique sur l’ensemble de la Région de Bruxelles-Capitale, avec ses 19 communes. Que devez-vous savoir?

Voiture au diesel

Les mesures les plus sévères s’adressent aux voitures diesel. Au début de la zone à basse émission en 2018, les voitures fonctionnant au diesel ne pourront que rentrer en Bruxelles si il se conforme à la norme Euro 2 (Cela concerna majoritairement les véhicules diesel qui se sont inscrit pour la première fois après le 1 janvier1997). À partir de 2019, les véhicules au diesel devront se conformer à la norme Euro 3 en à partir de 2020 à la norme Euro 4. À partir de 2021 ils devront même se conformer à la norme Euro 5 pour pouvoir rentrer à Bruxelles.

Pour les véhicules à essence il y a une autre réglementation. À partir du 1 janvier 2019 ils ne pourront rentrer dans Bruxelles qui s’ils sont conforme à la norme Euro 2. À partir de 2025 votre véhicule devra respecter la norme Euro 3.

Si votre voiture ne respecte pas les conditions, vous pouvez acheter un laissez-passer journalier jusqu’à 8 fois par an. Ce dernier sera au prix de 35 euros.

Vous risquez une amende

Si vous ne vous pliez pas aux règles, vous risquez une amende de 350 euros. Les 9 premiers mois, la Région de Bruxelles-Capitale appliquera une politique de tolérance. Si vous êtes en infraction dans cette période, vous vous en tirerez avec un avertissement.

Ancêtre

Pour les voitures immatriculées avec le signe Belge “O” qui circulent depuis plus de 30 ans, il y aura des exceptions prévues. On suppose qu’ils pourront encore circuler à Bruxelles.

Vous trouverez plus d’information sur le site http://www.lez.brussels/


Vous êtes à la recherche d'une belle voiture classique? Vous pouvez trouver garantie sur www.autoclassic.be