La Région wallonne semble s’orienter vers des décisions drastiques pour pousser les Belges vers la mobilité électrique. Un nouveau projet de loi spécifie que, dès 2026, les véhicules à essence qui ne seront pas au minimum Euro 5 ne pourront plus circuler sur le territoire wallon. Cette mesure ne concernera pas les véhicules à 9 places ainsi que ceux qui parcourent moins de 3.000 km par an (ce qui sauve les propriétaires d’oldtimers en général). Une autre dérogation est prévue pour ceux qui achètent des véhicules Euro 4 avant le 1er janvier 2019.

Diesel aussi

Comme déjà annoncé initialement, le diesel est également visé : dès 2028, seuls les véhicules diesel Euro 6 pourront circuler sur le territoire wallon et ce, jusque 2030 ! En 2030, seules les voitures homologuées depuis fin 2017 (Euro 6d-temp ou mieux) seront autorisées.

Trop radical

La Febiac (Fédération belge de l’automobile et du cycle), via son directeur de la communication Joost Kaesemans, a déjà annoncé dans les colonnes de L’Echo que ce projet de décret était beaucoup trop radical.