Alors que les ancêtres équipés d’une plaque d’immatriculation qui débute par « O » n’étaient soumis qu’une seule fois au contrôle technique, ceux-ci devront désormais subir un contrôle périodique à l’avenir.

Concrètement, les voitures qui ont de 30 à 50 ans d’âge devront passer par le contrôle technique tous les deux ans. Pour les véhicules qui ont plus de 50 ans, ce sera tous les cinq ans.

Malheureusement pour les propriétaires d’ancêtres bruxellois, les seules exceptions à cette obligation concernent les véhicules pour le transport lent et ceux à chenilles.