Inconnue chez nous, la marque Hongqi existe pourtant depuis 60 ans. Connue pour ces grandes berlines construites pour l’état communiste, la firme chinoise diversifie désormais ses activités.

Après avoir produit des limousines, des berlines et des SUV, elle se lance maintenant sur le marché des supercars. Et contrairement à ce qu’on a l’habitude de voir, la Hongqi S9 n’est pas animée par une motorisation 100% électrique. On retrouve sous son capot un V8 hybride de 1400 chevaux, ce qui lui permet ainsi de promettre des accélérations de 0 à 100 km/h en 1,9 secondes, et une vitesse de pointe de 400 km/h ! Rendez-vous dans quelques mois pour voir si les promesses seront conformes à la réalité…