«Je vais être très clair, c’est notre calandre emblématique. Certains de nos modèles ont une calandre plus reconnaissable que d’autres. Et les gens qui voient ça comme quelque chose de polarisant sont souvent des clients qui sont avec nous depuis le début» a précisé le vice-président.

Bracken a reconnu prendre ces plaintes très au sérieux, assurant même «prendre les appels de certains de ces clients qui passent littéralement 45 minutes à m’expliquer combien ils sont déçus», mais ne compte pas changer sa stratégie pour autant. «Si nous perdons des clients de longue date, c’est bien sûr embêtant pour nous […]. Mais nous espérons gagner plus de clients que ceux que nous perdons».

L’immense calandre trapézoïdale semble donc avoir encore de beaux jours devant elle.