1. Elle aurait dû s’appeler 901

Présentée au Salon de Francfort en 1963, la nouvelle Porsche s’appelle 901. Suite à la levée de boucliers de Peugeot qui avait réservé les appellations en trois chiffres avec un « 0 » au milieu, la marque de Stuttgart modifie l’appellation en 911 alors que 82 exemplaires ont déjà été produits.

901

2. 912, la petite sœur

A l’arrêt de la production de la 356 à quatre cylindres, le besoin d’une version d’entrée de gamme se fait rapidement ressentir. Porsche a donc lancé la 912, version low cost de sa grande sœur. Produite de 1965 à 1969, celle-ci reprenait le moteur de la 356. Une version 912E à mécanique Volkswagen a également vu le jour en 1976, sur le marché nord-américain uniquement.

912

3. Elle a failli disparaître

Dans les années 70, l’État-major de Porsche prévoit le remplacement de la 911 par la nouvelle 928 à moteur V8 avant. Devant l’opposition de certains clients et des employés du constructeur, il fut décidé de continuer la production de la 911 et de la moderniser.

928

4. Une seule usine

Depuis ses débuts en 1964, la 911 n’a été construite que dans une seule usine, à Zuffenhausen, près de Stuttgart. Aujourd’hui, près de 110 exemplaires y sont assemblés quotidiennement.

Zuffenhausen

5. Intemporelle mais…

Si les détracteurs du modèle phare de Porsche estiment qu’elle n’a jamais changé depuis ses débuts, sachez tout de même qu’elle a connu 7 générations et autant de profonds remaniements en 55 ans d’existence.

7 gen 911