Le choix de ce nom ne doit rien au hasard, puisque cette supercar verra le jour en hommage au fondateur de la Carrozzeria Pininfarina, Battista Farina, créateur de l’entreprise voici 90 ans. Battista est le grand-père de l’actuel président de Pininfarina SpA, Paulo Pininfarina.

La Battista sera dévoilée au mois de mars 2019, lors du salon de Genève. Son potentiel s’annonce phénoménal avec une puissance de quelque 1.900 ch et un couple de 2.300 (deux mille trois cents!) Nm. De quoi abattre le 0 à 100 km en 2,1 secondes (plus vite qu’une F1!) et atteindre une vitesse de pointe de plus de 400 km/h.

Pininfarina revendique par ailleurs une autonomie de 482 km. Il veut lancer dès 2020 une marque de luxe spécialisée dans les voitures de prestige électriques. Le carrossier italien va dans ce but travailler avec Rimac, un sous-traitant spécialisé dans les ensembles propulseurs électriques et les batteries pour automobile.
La Battista sera commercialisée fin 2020 à seulement 150 exemplaires. Son prix? Entre 2 et 2,5 millions de dollars.