Sous le capot joliment sculpté, deux prises d’air viennent oxygéner l’excellent 2.9 V6 bi-turbo repris à l’identique de la Giulia Quadrifoglio : 510 chevaux s’expriment pour catapulter le Stelvio de 0 à 100 km/h en 3,8 secondes seulement. C’est 0,1 seconde de mieux que la berline au biscione. L’explication se cache au niveau de la transmission, à quatre roues motrices sur le Stelvio. Pour la première fois, le célèbre Quadrifoglio Verde est donc associé au système Q4. Mais pas n’importe quel Q4 : la priorité est donnée au train arrière et lorsque l’électronique détecte que c’est trop pour lui, la boîte de transfert envoie jusqu’à 50% du couple sur les roues avant. Tout ça donne envie, alors prenons le volant!


Il aime les cols…

Ce peut être surprenant mais l’habitacle paraît plus qualitatif que dans la Giulia Quadrifoglio. Les cuirs sont plus épais et plus agréables au toucher. La banquette arrière est aussi plus accueillante grâce à sa meilleure inclinaison. Mais si le Stelvio se montre encore plus confortable et polyvalent à conduire que la Giulia Quadrifoglio, c’est aussi LE SUV à conduire. Alors, en l’honneur des routes du col du Stelvio (le col de montagne), Alfa nous a réservé une route sublime du côté de Dubaï. Le « col du Stelvio du Moyen-Orient », baptisé Jebel Jais Road. On pousse sur le bouton rouge Start situé sur le volant et c’est parti !


Emmenez-le dans les tours

En mode Advanced Efficiency (économie d’énergie), le V6 est capable de tourner sur 3 cylindres selon les conditions, permettant à Alfa d’annoncer un petit 9l/100km. Dans le mode Natural, le Stelvio évolue gentiment, discrètement même. Une fois la molette poussée sur Dynamic, la boîte emmène le moteur plus haut dans les tours, là où il aime s’exprimer, et cela devient une toute autre histoire. L’objectif des ingénieurs était de développer un moteur au caractère atmosphérique malgré ses deux turbos et nous n’en sommes pas loin. Un vrai bonheur, qui flatte les tympans de l’extérieur, tout en restant assez (trop ?) discret à l’intérieur de l’habitacle.


De quoi vous faire aimer les SUV

Mais sur ce Stelvio Quadrifoglio, au-delà du moteur, il y a un châssis… d’enfer ! Est-ce possible d’offrir à un SUV un comportement bien meilleur que celui de certaines berlines ? Avec ce modèle, Alfa nous prouve que oui et on dit chapeau ! Les mouvements de caisse sont terriblement bien maîtrisés et l’adhérence offerte dépasse les limites des pneumatiques… Bref, on ne fait pas mieux sur le segment. Ajoutez une direction précise (pas autant que celle de la Giulia mais tout de même) et c’est ainsi que le Stelvio grimpe la Jebel Jais Road à vitesse grand V. On n’a même pas le temps de profiter du splendide paysage ! Pourtant, on pourrait car en plus d’être fun, le Stelvio reste très sain, communicatif, et accessible à tout type de conducteur. Mais pour profiter complètement de cette bête, il ne faut pas hésiter à basculer sur le mode Race, qui permet de légères dérives du train arrière ainsi que des changements de rapport foudroyants et exaltants à passer avec les superbes palettes en aluminium, fixes, mais dont la taille a été optimisée pour une utilisation… sur circuit, dixit les ingénieurs ! Dans ce moment d’extase, le seul défaut est à observer du côté de la jauge à carburant qui descend, elle aussi, à vitesse grand V : 17,9l/100km en utilisation intensive ! Mais on peut bien lui pardonner ça…

Conclusion

Un Quadrifoglio Verde sur un SUV, scandale !? Bien sûr que non car on vous assure qu’Alfa, avec ce Stelvio Quadrifoglio, grâce à son comportement, sa technologie, sa polyvalence, son confort et son prix, propose ce qui n’est pas loin d’être la perfection en matière de SUV…

+

Le meilleur châssis du segment

Transmission au comportement joueur

Sonorité extérieure grisante

Grand confort/polyvalence

Consommation réelle

Gestion de boîte perfectible selon le mode

Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio Verde fiche technique

Moteur : V6 bi-turbo à injection directe d'essence ; 2.891cc ; 510ch à 6.500tr/min ; 600Nm de 2.500 à 5.000tr/min

Transmission : aux quatre roues

Boîte : auto 8 rapports

L/l/h (mm) : 4.702/1.955/1.681

Poids à vide (kg) : 1.830

Volume du coffre (l) : 525

Réservoir (l) : 64

0 à 100 km/h (sec.) : 3,8

Prix : 91.100 € TVAC

Puissance : 510 ch

V-max : 283 km/h

Conso. mixte : 9 l/100km

CO2 : 210 g/km