ESSAI Fiat Ducato 4x4: nouveaux horizons pour le roi des motorhomes

Le Caravan Salon de Düsseldorf a fermé ses portes le 3 septembre dernier. Fiat y présentait son nouveau Ducato 4x4. Nous l’avons essayé en exclusivité belge.

Depuis 2013, le marché du motorhome et du camping-car ne cesse de croître en Belgique. Sur l’ensemble de l’année 2016, selon la Fédération belge de l’industrie automobile et du cycle (Febiac), 3.866 véhicules de camping ont été immatriculés. Les facteurs explicatifs de cette mode sont divers. Selon Salvatore Zandonà, directeur de la marque Adria en Belgique, l’un des plus grands constructeurs européens de motorhomes, « le style a évolué dans le bon sens et, avec l’éclairage à LED, ainsi que le nouveau mobilier, les camping-cars sont devenus plus chaleureux. Tout devient plus élégant et l’équipement progresse au fil des ans. Aujourd’hui, on peut par exemple partir serein avec son motorhome aux sports d’hiver car il existe un chauffage plancher. » Voilà qui va convaincre, au fil du temps, de plus en plus de monde. Les responsables de Fiat sont même persuadés que la clientèle peut rajeunir, car un motorhome permet de découvrir une autre forme de tourisme et de pratiquer des activités plus extrêmes, dans des lieux parfois inaccessibles. Bref, il permet de s’évader, et encore davantage avec une transmission intégrale !



Terre, neige, montagne…

Ainsi, nous avons pu prendre, en exclusivité, le volant du seul prototype de Ducato 4x4. Bonne surprise : il semble beaucoup plus stable et confortable que le Ducato « classique » deux roues motrices. Sa stabilité, non-chargé, nous a vraiment impressionnés. Ceci s’explique sûrement par la présence d’un pont arrière à différentiel verrouillable, qui sera proposé en option pour vraiment se sortir de toute situation. Avec la transmission intégrale, celui-ci ajoute un poids d’environ 150 kg au Ducato. Selon le revendeur, le modèle pourra également être rehaussé si vous cherchez des petits coins de paradis dans des sentiers quasiment inaccessibles ! Mais sans bonnes « chaussettes », la tâche restera complexe, voilà pourquoi il sera équipé, de série, de pneumatiques off-road.

Conclusion

Si le prix définitif de cette transmission intégrale dépendra du revendeur de camping-car, on peut l’évaluer aux alentours de 8.500€. Comme les camper vans (camionnettes aménagées en camping-car) coûtent en moyenne entre 45 et 70.000 euros neufs, l’investissement semble important mais c’est le prix de l’ouverture à tous les horizons !