Le nouveau Q3 “classique” a été lancé l’an dernier, complètement transformé par rapport à la précédente génération, affichant moins de rondeurs, plus d’angles et un caractère très affirmé. Et voici venir un énième modèle au sein de la famille Audi, le Q3 Sportback ou Q3 Coupé, comme vous voulez. Comme les concurrents germaniques Premium, Audi multiplie ses SUV aux lignes sportives. Il y eut le Q8 issu du Q7, comme il y aura sans doute un Q6 extrapolé du Q5… Mais alors, pourquoi pas Q4 plutôt Q3 Sportback ? Pas vraiment d’explications de la part des responsables de la marque… Supposons toutefois que la version électrique, basée sur le concept Q4, reprendra cette appellation. Réponse fin d’année prochaine !

Habitabilité préservée

Bref, mis à part quelques détails, toute la partie avant, jusqu’au montant central, est intégralement reprise, si ce n’est que le pare-brise est légèrement plus incliné pour limiter la hauteur de caisse. Et c’est ce qui fait tout le charme de ce véhicule. La ligne de toit redescend vers l’arrière, l’auto prend alors des airs de – presque – sportive. Un peu plus longue (16mm) elle est surtout 3 centimètres plus basse que le Q3 normal. A voir ces courbes, on imagine une habitabilité rabotée par rapport au Q3… mais ce n’est pas le cas. La preuve par le volume du coffre conservé à 530 litres, ce qui demeure très correct.

trunk

Intéressant aussi, le maintien de la banquette arrière coulissante permettant d’offrir plus d’espace aux passagers ou au coffre en fonction de ses besoins. Seule concession au design, la garde au toit limitée à l’arrière, qui se ressent tant au moment d’accéder à bord que lorsqu’on est installé. Comme dans l’autre version du Q3, la place centrale restera un “dépannage”, bien trop peu confortable pour de longs déplacements.

Abondance de technologies sécuritaires

Comme son homologue Q3, le coupé fait le plein de technologies, avec une liste d’équipements longue de plusieurs dizaines de pages ! Citons les choses les plus intéressantes : le tableau de bord 100% digital avec un écran 12,3”, le cruise-control intelligent, l’aide active au maintien de voie, les caméras 360° et les suspensions pilotées et configurables via la commande Active Drive, l’ensemble des commandes vocales ou encore les phares intelligents Matrix LED à feux de route anti-éblouissement… Une dotation qui fait honneur au segment des SUV premium, mais qui se paiera aussi sur la facture finale…

Q3

Au lancement, Audi propose 3 moteurs : un essence 1.5 (35 TFSI/150ch), un autre essence 2 litres (45 TFSI/230ch) et un diesel 2 litres diesel (35 TDI/150ch). D’ici quelques semaines, un 2 litres diesel plus puissant (40 TDI/ 190ch) débarquera également.

2000€ de plus que le Q3

La transmission Quattro est disponible sur le TDI 150, et est livré en série avec le TFSI 230. Les TFSI/TDI 150 sont en outre disponibles avec boîte manuelle ou boîte auto double-embrayage 7 rapports. Tous les autres blocs sont mariés d’office à une boîte auto. Les tarifs vont de 34.580 à 46.700 €, ce qui représente un surcoût moyen de 2.000 € par rapport au Q3.

SB

Sur la route, vous retrouverez globalement les sensations de conduite d’un Q3. Pour celui qui en a les moyens, l’option “suspension pilotée” est un must, et le mode “Dynamic” est garant de plaisir au volant. La direction, notamment, se montre plus précise et prévenante. Mis à part une sonorité peu agréable à l’accélération, les blocs diesel conservent l’atout du couple et des moindres consommations. Mais si vous avez le pied léger, le bloc essence “de base” (150ch) peut tenir une belle moyenne de 6 l/100 km.

Conclusion

Un SUV de plus ? Oui, pour les détracteurs du genre. Pour ceux qui apprécient le style (réussi), la position haute et l’originalité de ces nouvelles lignes, le Q3 Sportback atteint les objectifs fixés. Audi a assuré !

Q3 SB

L’Audi Q3 35 TFSI en quelques chiffres

Moteur : 4 cyl. turbo, essence, 1.498 cc ; 150ch à 5.000 tr/min ; 250Nm à 1.500 tr/min.

Transmission : aux roues avant

Boîte : manuelle 6 rapports

L/l/h (mm) : 4.500/1.843/1.556

Poids à vide (kg) : 1.535

Volume du coffre (l) : 530 – 1.525

Réservoir (l) : 60

0 à 100 km/h (sec.) : 9,6

Prix : 34.580 € TVAC

Puissance : 150 ch

V-max : 211 km/h

Conso moyenne : 6 l/100 km

CO2 : 139 g/km

  • Évolution du design intérieur et extérieur
  • Confort premium
  • Technologie à la pointe
  • Comportement en progrès
  • Moteurs creux sous 2.000 tours
  • Retour de plastiques durs
  • Politique d'options
Note de la rédaction : (3,5/5)