Visuellement, rien ne différencie cette variante des motorisations plus musclées, Quadrifoglio excepté. L’allure musclée et athlétique est préservée, tout comme les grandes jantes de 20 pouces, pour le plus grand plaisir des esthètes. Il en va de même à bord, où l’habitacle conserve les points forts que sont la présentation et l’habitabilité, autant que les points faibles des autres versions, qualité des matériaux et assemblage en tête.

Chouette, des virages !

Sur la route, le Stelvio confirme qu’il n’a rien perdu de sa réactivité ! La direction est précise, directe, et le châssis conserve ses réglages à orientation sportive. Cela se traduit par une excellente maîtrise du roulis, au prix d’une certaine sécheresse des suspensions qui ne se montrent toutefois pas inconfortables. Dans les cols, le SUV italien n’a toujours pas son pareil pour enchaîner les courbes avec aisance, efficacité, et un indéniable plaisir derrière le volant.

Du haut de ses 180 chevaux « seulement », le moteur délivre des performances honorables (0 à 100 km/h en 7,6 secondes) et profite de son couple de 450 Nm disponible dès 1.750 Nm pour faire montre d’une souplesse bienvenue. Des prestations enviables, qui sont également à mettre au crédit de la boîte automatique à huit rapports, très proactive dans ses réactions ; que ce soit en mode automatique ou manuel, via les superbes palettes au volant en aluminium. Et au final, la consommation n’explose pas, elle qui est homologuée à 4,7l/100km.

Conclusion

Le Stelvio confirme qu’il est bien né, et que même avec un diesel 180 ch, il sait y faire pour procurer un agrément de conduite au-dessus du lot.

 

Le Stelvio 180 en quelques chiffres

Moteur : 4 cylindres, diesel, turbo, 2.143cc; 180ch à 3.750tr/min; 450Nm à 1.750tr/min.

Transmission : aux roues arrière

Boîte : automatique 8 rapports

L/l/h (mm) : 4.687/1.903/1.666

Poids à vide (kg) : 1.604

Volume du coffre (l) : 525

Réservoir (l) : 58

0 à 100 km/h (sec.) : 7,6

Prix : 43.580 € TVAC

Puissance : 180 ch

Vitesse maxi : 210 km/h

Conso. mixte : 4,7 l/100km

CO2 : 124 g/km

  • Châssis et direction toujours tops
  • Plaisir de conduite intact
  • Gestion de la boîte auto
  • Disponibilité du moteur
  • Qualité et assemblages de l’habitacle
  • Sonorité envahissante en charge