Dans le segment D en Europe, la proportion de breaks est majoritaire par rapport aux berlines, et ce depuis une décennie. La précédente génération de Peugeot 508 ne dérogeait pas à la règle, avec une proportion d’environ deux tiers de breaks. Cela devrait légèrement évoluer avec cette nouvelle génération car la berline affiche maintenant des lignes proches d’un coupé, bien plus désirables que celles de la précédente génération. Malgré cela, Peugeot estime que c’est toujours le break qui devrait représenter la majorité des ventes (environ 60%). Logique : il parvient à rester sexy grâce à sa silhouette basse et dynamique, tout en offrant plus d’espace.

508 SW

Plus petite

La nouvelle 508 SW affiche 5 cm de moins en longueur et carrément 6 de moins en hauteur que la précédente. Tout profit pour l’aérodynamique optimisée mais on pourrait craindre pour l’habitabilité. L’espace à la tête reste néanmoins raisonnable, même si les plus de 1,85 mètre devront courber l’échine pour s’installer à l’arrière, où l’espace aux jambes est correct… si le conducteur n’est pas trop grand. Quant au volume de coffre, il s’établit à 530 litres et ne perd que 30 litres par rapport à la génération précédente. Le seuil de coffre ne se situe qu’à 63,5 cm du sol et le volume peut monter à 1.780 litres en rabattant la banquette 2/3 – 1/3. Des valeurs qui n’ont rien de record dans la catégorie mais qui restent tout de même honorables.

508 SW coffre

Sur la route, la SW ne déçoit pas. Comme la berline, elle parvient à offrir un confort de bon aloi malgré ses grandes jantes, tout en se montrant dynamique avec la suspension adaptative de nos modèles d’essai. Plus coupleuse que l’essence, la version diesel nous a séduits grâce à son bel accord avec la boite auto 8 rapports et un mode sport gommant la sonorité habituellement désagréable du diesel.

508 SW feux

Conclusion

Aussi séduisante que la berline, la version SW de la 508 y ajoute quelques aspects pratiques faisant défaut à la 4 portes.

508 SW interieur

La 508 SW 1.5 BlueHDI en quelques chiffres

Moteur : 4 cyl. turbo diesel, 1.499cc ; 130ch à 3.750tr/min ; 300Nm à 1.750tr/min.

Transmission : aux roues avant.

Boite : manuelle 6 rapports.

L/l/h (mm) : 4.778/2.079/1.420

Poids à vide (kg) : 1.590

Volume de coffre (l) : 530

Réservoir (l) : 55

0 à 100 km/h (s) : 11

Prix : 32.850 € TVAC

Puissance : 130 ch

V-max : 208 km/h

Conso. mixte : 5,3 l/100km

CO2 : 138 g/km

  • Lignes sexy
  • Volume de coffre suffisant
  • Comportement
  • Pas le break le plus habitable
  • i-Cockpit pas adapté à tous
  • Détails ergonomiques
Note de la rédaction : (3,5/5)