Bonne nouvelle pour les amateurs de voitures américaines : KWA (Klintberg & Way Automotive) se lance dans l’importation officielle de Dodge et RAM en Europe. Cela signifie que le réseau de vente pour ces marques va s’étendre. En Belgique, KWA a la ferme intention de travailler autant avec les revendeurs indépendants intéressés que le réseau officiel FCA (Fiat Chrysler Automobiles) auquel Dodge et RAM appartiennent. Concrètement, FCA Buga-Auto à Anvers, ainsi que Leie Auto’s à Zulte ont déjà décidé de se lancer dans l’aventure. Selon les responsables de KWA rencontrés à Stockholm, le réseau devrait se développer et des contacts ont déjà été pris avec un concessionnaire en Wallonie. Aussi, grâce à KWA, le Dodge Durango devient disponible à la vente pour la première fois en Europe, sans parler des Charger et Challenger dans leurs différentes versions.

Le V8 ou rien

De notre côté, nous nous sommes concentrés sur le RAM 1500, très apprécié de nombreux indépendants en Belgique. Quoi de neuf concernant la nouvelle version de ce pick-up truck, aux dimensions incomparables aux pick-up européens ? À l’œil nu, pas grand-chose mais sous la robe, les différences sont notables, à commencer par le célèbre 5,7 litres V8 HEMI 395ch qui adopte dorénavant la désactivation de 4 cylindres pour réduire sa consommation. De là à éviter une transformation au LPG comme beaucoup le font ? Pas certain car la consommation annoncée reste de 12,8l/100km. Mais apparemment, RAM bosse sur de futures motorisations au… CNG ! La version mazoutée, disponible sur l’ancienne génération, n’est pas importée pour l’instant.

RAM 1500

Perte de poids conséquente

Là où le RAM 1500 a également progressé, c’est sur la balance : il perd 200 kg en adoptant davantage de matériaux légers à haute résistance (perceptible lorsqu’on ouvre le hayon de benne, qui ne pèse rien !), tout en en récupérant 100 en équipements de sécurité. D’ailleurs, le pick-up américain embarque tout ce qui se fait de mieux en Europe : divers freinages d’urgence, avertisseur d’angle mort, régulateur de vitesse adaptatif, park-assist, avertisseur de franchissement de ligne, etc.

RAM 2018

De l’espace à revendre

Au volant, on profite de l’assise confortable et des cuirs de qualité. L’habitacle est tout simplement gigantesque ! Une personne pourrait carrément s’étendre et dormir le long du tunnel central, alors que trois adultes peuvent s’installer très confortablement à l’arrière. En parlant de confort, RAM propose maintenant une suspension pneumatique (dès le 2e niveau de finition, Laramie) qui offre cinq hauteurs d’assiette différentes selon les conditions et surtout, qui stabilise davantage le « camion » dans les virages. Le calibrage nous a semblé plutôt bon, améliorant encore ses capacités off-road.

En outre, la direction ne se montre pas exagérément démultipliée (c’est pourtant le cas pour la plupart des pick-up) et le V8 offre un agrément de conduite plaisant, même si le couple maximal de 556 Nm est plutôt « haut perché », à 3.950 tr/min. Enfin, la charge utile (max. 1.164 kg) et la capacité de remorquage se situent dans la moyenne.

RAM1500

Côté portefeuille, les tarifs débutent à 52.690€ HTVA, ce qui est à la hauteur de la taille de l’engin ! Mais toutes les transformations nécessaires pour rouler en Europe sont comprises (10 heures de travail environ). Petit conseil toutefois pour éviter les attentes trop longues : achetez de stock !

Le RAM 1500 Crew Laramie en quelques chiffres

Moteur : V8 à injection directe d’essence ; 5.654cc ; 395ch à 5.600 tr/min. ; 556Nm à 3.950 tr/min

Transmission : aux quatre roues

Boîte : auto 8 rapports

L/l/h (mm) : 5.916/2.084/1.971

Poids à vide (kg) : 2.404

Benne L/l/h (mm) : 1.711/1.687/543

Volume de la benne (l) : 1.500

Charge utile (kg) : 1.096

Capacité de remorquage (kg) : 3.500

Réservoir (l) : 87

0 à 100 km/h (sec.) : 6,1

Prix : 67.518€ TVAC

Puissance : 395 ch

V-max : 170 km/h

Conso. mixte : 12,8 l/100km

CO2 : 298 g/km

SRT

 

Dodge Challenger SRT Hellcat : Démoniaque !

Comme les Américains aiment en mettre plein la vue, ils ont profité du lancement du nouveau RAM 1500 pour nous concocter un petit concours à bord d’une Dodge Challenger SXT Plus équipée du 3.6 litres V6 de 309 chevaux. Le but : effectuer une « Drag race » sur 400 mètres. On a ainsi pu constater que la boîte automatique à 8 rapports réagit très bien en mode Sport et que le 0 à 100 km/h ne demande que 6,5 secondes. Dans une toute autre catégorie, nous avons pris le volant de sa très, très vilaine sœur : la SRT Hellcat au 6,2 litres V8 à compresseur de… 717 chevaux ! Là, le 0 à 100 km/h tombe en 3,6 secondes et la boîte auto à 8 rapports devient beaucoup plus brutale lors des changements de rapport afin d’accepter les 881 Nm de couple qui brulent les gommes arrière uniquement. Dès lors, ce vrai muscle car n’est vraiment pas à mettre entre toutes les mains car le train arrière ne demande qu’à jouer ! Si vous cherchez un châssis plus sain et équilibré, optez donc pour la version SXT Plus (Plus pour « Plus sage » ?). Une idée de prix ? 39.490€ TVAC pour cette dernière et 77.490€ pour la méchante SRT Hellcat (prix allemands).

  • Espace à bord
  • Confort de la banquette arrière
  • Moteur plaisant
  • Suspension pneumatique
  • Consommation V8
  • Réseau de vente à développer
  • Valeur de revente ?
Note de la rédaction : (3,5/5)