Un secret pour ne pas copier le logo

Durant la Première Guerre mondiale, l’histoire de Bentley était fortement rattachée à l’aviation. En effet, le créateur de la marque avait mis au point un moteur d’avion reconnu dans le monde entier. D’où le logo avec les ailes, le fameux « Flying B ». Mais pour éviter de le copier, Walter Owen Bentley avait eu l’idée de mettre 10 plumes sur l’aile gauche et 11 sur l’aile droite. Ce détail de connaisseurs est quasiment invisible. Et pourtant, lorsqu’on compte les plumes… vous verrez qu’on ne vous raconte pas de mensonges !

Flying B

La voiture « personnelle » de 007 était une Bentley

Tous les cinéphiles et amateurs de voitures répondront aisément à cette question : « Quelle est la marque préférée de James Bond ? » « Aston Martin of course ! » Eh bien non… Saviez-vous que dans le premier roman, Ian Fleming écrit ceci : « Au sujet des voitures, Bond avait des marottes bien à lui. Il avait acheté, presque neuve, l’une des dernières 4 litres ½ Bentley, avec compresseur Amherst Villiers. »

Blower

Bentley possède le plus grand car port en panneaux solaires du Royaume-Uni

Pour effacer un tout petit peu la consommation de leurs nobles W12 et autres V8, Bentley a investi massivement dans les panneaux solaires pour son usine, à Crewe. Grâce à ses 30.815 unités, l’usine peut être alimentée jusqu’à 40 % en énergie renouvelable. En plus, ces panneaux solaires servent de car port !

solar farm

Bentley a appartenu à… Rolls-Royce

Vous étiez sûrement au courant de ce fait historique mais il est amusant de savoir, qu’en 1931, ces deux marques quasiment concurrentes ont avancé main dans la main, en partageant des châssis. Aujourd’hui, Bentley appartient au groupe Volkswagen et Rolls-Royce se trouve sous le giron BMW.