Selon ce que Guy Theyskens, le porte-parole de la police fédérale, a expliqué à Het Laatste Nieuws : “Il s'agit de 5 PV que nous allons évidemment payer”. Selon le porte-parole de la police fédérale, son service est en négociation avec les villes d’Anvers et de Bruxelles pour obtenir une mesure d’exception pour une partie du parc automobile.
Sur un total de 3.400 véhicules, 60 ne répondent pas aux normes des zones basse émission.

Rappelons que la zone basse émission d'Anvers est active depuis 2017 et que les diesels avant la norme Euro 4 ou Euro 3 avec FAP sont interdits depuis lors. Une interdiction qui sera élargie dans les prochaines années. L'amende pour non-respect des dispositions et non-paiement de la redevance ou du pass s'élève à 150€.