Les mécanos de l’entreprise américaine se sont donc affairés à démonter le différentiel avant et à supprimer la liaison entre les trains avant et arrière. Une opération qui a permis de faire redescendre la supercar sous la barre des 2 tonnes (1.919 kg).

Alors bien sûr, avec une telle puissance délivrée désormais par le seul essieu arrière, et un avant qui s’en trouve allégé, la Veyron devient la reine du « donut » comme en témoigne la vidéo ci-dessous.