Morgan
Héritières d’un âge automobile révolu, les Morgan se passent de toute forme d’assistance. Leur châssis intègre même encore quelques sections… en bois ! C’est vous dire si les sensations d’antan sont garanties !

Lotus Elise, Caterham, Secma F16

Pour profiter de petites sportives simples et légères, il faut désormais se tourner vers les artisans, qui heureusement font perdurer la passion des glorieuses heures de l’automobile. Parmi eux, citons bien sûr Lotus, le plus connu d’entre eux, Caterham, qui continue la fabrication de la fameuse Lotus 7, ou encore l’entreprise française Secma dont les créations ultra-légères valent le détour !

Suzuki Jimny, Jeep Wrangler

Bien sûr ces tout-terrains commercialisés depuis l’an dernier s’équipent de tout le luxe moderne en termes de confort (infotainement, aide au parking, etc.) mais avec leur châssis séparé, leurs gros pneus tout-terrain, leur transmission manuelle rustique, leur boîte de transfert au plancher et leur direction flottante sur autoroute, ils restent atypique et terriblement attachants par leurs imperfections au délicieux parfum vintage.

Dacia

Non, pas besoin de se ruiner pour profiter d’une voiture « oldschool ». Dacia représente la simplicité même de l’automobile. Les quelques touches de luxe sont suffisantes pour en faire des voitures modernes, mais elles refusent (pour l’instant) ces gadgets qu’on nous vend comme indispensables (freinage d’urgence automatisé, assistant de maintien de voie, etc.) alors qu’on peut tout à fait s’en passer. Et elles n’utilisent que des solutions mécaniques simples et éprouvées. Bien vu !

 

Mazda MX-5

Sans être aussi extrême qu’une Lotus Elise par exemple, la Mazda MX-5 représente une certaine simplicité automobile en voie de disparition. Ici la capote est manuelle, les aides à la conduite désactivables, et la légèreté fait partie de l’ADN de l’auto, incarnation moderne parfaite des roadsters anglais des trente glorieuses.