Le deuxième comportement le plus irritant s’avère être la conduite agressive (33%). Viennent ensuite le fait de rester sur la bande du milieu sur l’autoroute (31%), le fait de rouler à une vitesse inadaptée (29%) et enfin, les conducteurs qui se rapprochent trop près de l’arrière du véhicule (24%).

Lors des précédents sondages de Touring, c’était l’agressivité au volant qui constituait la première source d’irritabilité. Selon Lorenzo Stefani, porte-parole de Touring interrogé par Sud Presse : « Ce recul est probablement dû au fait que les usagers se sentent plus contrôlés dans ce domaine. Avec notamment les images de webcam partagées sur les réseaux sociaux. »