Précisons d’emblée que pour une fois, cette transformation haute en couleurs n’est pas à mettre au crédit d’une boîte américaine. Ce sont en effet deux sociétés françaises, Danton Arts Kustoms et Carrosserie Hervé qui s’en sont chargées.

L’Espada revue et corrigée a vu son empattement allongé pour permettre l’implantation du V12 longitudinalement, laissé bien en apparence dans la grande tradition des hot rods. Les jantes d’origine ont fait place à des roues de 19 pouces (à l’avant) et 20 pouces (à l’arrière), elles aussi, laissées bien en évidence. Les bas de caisse portant les couleurs italiennes qui contrastent avec la teinte gris mate rappellent l’origine du modèle.

Si l’on en croit leur site, Danton Arts Kustoms est loin d’être un novice en la matière, puisque l’entreprise a déjà transformé en hot-rod des modèles aussi étonnants que des Porsche Targa, des Jeep Wrangler, des Peugeot 203 et même… des Rolls Royce.