47.900 dollars, soit 40.500€ environ, voilà la somme réclamée par la police de Dubaï au jeune anglais de 25 ans. En l’espace de quatre heures, le jeune homme s’est fait flasher pas moins de 33 fois durant la nuit du 31 juillet dernier. Au final, le montant des amendes s’est monté à 20.900 $, auxquels s’ajouteront 27.000 $ de caution pour récupérer la voiture qui sera probablement saisie par les forces de l’ordre prochainement. Un montant astronomique comparé aux 1.600$ dépensés pour louer le véhicule.

Trente-deux des trente-trois faits qui lui sont reprochés ont été constatés sur la Sheikh Zayed Road, l’une de routes les plus empruntées du pays, où la vitesse est limitée à 90 km/h. Le chauffard y a été enregistré à des vitesses allant de 126 à 230 km/h.

Comme on pouvait s’y attendre, le touriste a refusé de payer les amendes ; adressées au propriétaire du véhicule qui en reste donc légalement responsable. Le loueur ayant refusé de rendre le passeport que le touriste avait laissé en gage, réclamant une interdiction de quitter le pays, ce dernier a refusé de restituer l’auto… et continue donc de rouler avec en attendant le dénouement de l’affaire.