Le ‘centrisme’ sur autoroute plus sévèrement sanctionné ?

Comme l'ont très souvent rapporté les médias au cours des derniers mois, de nombreux automobilistes sont gênés par ceux qui campent sur la bande centrale de l’autoroute. On les appelle d’ailleurs les centristes. Quelles sont les règles qui s'appliquent dans un tel cas? Ces conducteurs risquent-ils une amende ? Et que se passe-t-il si vous les dépassez par la droite?

Les centristes sont les conducteurs qui squattent la bande centrale des autoroutes, alors qu'ils devraient plutôt se rabattre sur la droite, afin de ne pas gêner les automobilistes plus rapides, désireux de les dépasser. Le Code de la route est clair à ce sujet, précisant ce qui est possible et ce qui ne l'est pas.

Rouler à droite

La loi stipule que tout conducteur qui circule sur la chaussée doit se tenir le plus près possible du bord droit de celle-ci. Cette règle ne s'applique pas si, par exemple, il faut serrer à gauche pour prendre une autre direction.

De fait, il est donc interdit de rester sur la bande centrale lorsque les conditions de circulation vous permettent de rouler à droite. En cas de non-respect, le contrevenant s’expose à une amende de 58 euros au tarif actuel. Cependant, des voix s’élèvent pour que cette amende soit purement et simplement doublée.

Doubler par la droite

Vous circulez sur l’autoroute et un centriste se porte à votre hauteur. La tentation est grande de le dépasser par la droite (vous circulez déjà sur la bande de droite). Mieux vaut ne pas le faire, car vous risqueriez une amende. Et sachez qu’elle est encore plus élevée ... que celle encourue par le centriste lui-même. Selon le Code de la route, le dépassement par la droite est en principe interdit.

Et en cas de trafic ?

Si vous êtes coincé dans les embouteillages, vous pouvez doubler par la droite si votre file est plus rapide que celle(s) de gauche. Ce type de dépassement ne constitue pas une infraction.