La presse évoque régulièrement le cas de conducteurs au comportement de ‘voyeur’, condamnés à une amende à cause de photos prises lors d’un accident qui vient d’avoir lieu.

Attention, danger !

Le fait, pour un conducteur, de prendre des photos à l’approche d’un accident (quelle que soit la direction empruntée) n’est absolument pas sans danger. En effet, en roulant de la sorte, il devient plus difficile de réagir aux aléas de la circulation. De plus, c’est un comportement plutôt déplacé. C’est la raison pour laquelle des contrôles stricts sont régulièrement menés, avec des PV à la clef à l’encontre des conducteurs qui filment ou qui prennent des photos.

Infraction

Sachez que si vous prenez une photo, vous commettez une infraction au Code de la route. En effet, vous ne pouvez pas utiliser votre GSM ou votre smartphone au volant, sauf si vous faites usage d’un kit mains libres. Et ce, même si vous êtes à l’arrêt, bloqué dans les embouteillages. En commettant ce type d’infraction, vous risquez une amende de 116 euros.

Ne concerne pas les passagers

Cette disposition légale ne s’applique pas dans le cas où l’un de vos passagers prend une photo ou filme l’accident. En effet, vos occupants sont parfaitement autorisés à utiliser leur téléphone portable pendant que vous conduisez. Vous ne risquez donc pas d’amende s’ils prennent une photo ou une vidéo de l’accident.