Fiat se sépare de Magneti-Marelli

Jamais à court d’idées lorsqu’il s’agit de gonfler le portefeuille de ses actionnaires, Sergio Marchionne vient d’annoncer la scission du groupe FCA et de Magneti-Marelli. Et devinez à qui cela devrait profiter?

Magneti Marelli est l’un des principaux équipementierss de systèmes électriques et transmissions pour l’automobile. L’entreprise, active dans 19 pays, emploie 43.000 personnes à travers le monde.

La séparation de l’équipementier et du groupe italo-américain devrait être effective en fin d’année ou au début de l’année prochaine, donnant naissance à une nouvelle holding Magnetti Marelli cotée à la bourse de Milan. Les actions seront distribuées aux actionnaires de FCA, et le communiqué de presse est clair quant au but de la manœuvre : «Cette scission créera de la valeur pour les actionnaires de FCA» en plus d’offrir, toujours selon le communiqué, «la souplesse opérationnelle nécessaire à la croissance de Magneti Marelli dans les années à venir».

Cette scission s’inscrit dans le nouveau plan de développement du groupe qui sera présenté en juin.  «Cette opération permettra également à FCA de continuer à se focaliser sur son cœur d'activité tout en renforçant ses fonds propres» précise encore le communiqué.