PSA pourrait vendre une usine chinoise

Mis à mal sur le marché chinois, le groupe français PSA envisagerait la vente de l’une de ses usines sur place, détenue avec son partenaire Dongfeng.

Situé à Wuhan, le site en question est dévolu à la production de berlines pour le marché local, une carrosserie en perte d’intérêt au profit des SUV. Face à des ventes décevantes dans le pays, PSA se doit de réduire la voilure. Sa capacité de production sur place est actuellement d’un million de véhicules, alors que seules 232.000 ventes ont été enregistrées durant les neuf premiers mois de l’année.

Le groupe français n’a pas encore officiellement fait part de sa décision, et pourrait également choisir de louer son site à d’autres constructeurs travaillant déjà en coopération avec Dongfeng. Honda est notamment cité.