Toyota et Mazda s’unissent, avec la voiture électrique en ligne de mire

Toyota et Mazda ont annoncé avoir conclu une alliance stratégique pour renforcer leur résistance aux «nouveaux rivaux» et accélérer le développement en commun de véhicules électriques.

«Avant, la compétition portait sur le nombre de voitures fabriquées et le nombre de clients gagnés. Maintenant, nous affrontons de nouveaux rivaux, dans les marchés émergents et du côté des compagnies high-tech comme Apple et Google. C'est une bataille sans précédent et sans boussole qui a commencé» a annoncé Akio Toyoda, PDG de Toyota, lors de la publication de l’accord.

Cet accord prévoit l’entrée de Toyota au capital de Mazda à hauteur de 5%, tandis que le second prendra 0,25% des parts du n°1 japonais. Les deux constructeurs prévoient également la construction d’une usine aux Etats-Unis pour assembler sur place des SUV et la berline Corolla. Le site aura une capacité annuelle de 300.000 voitures, emploiera 4.000 salariés et nécessitera 1,6 milliards de dollars d’investissement.

Enfin, Toyota et Mazda renforceront leur collaboration dans le domaine de la voiture électrique, domaine où les deux marques sont pour l’instant distancées.