Les enfants sont-ils une fois sur deux mal attachés en voiture?

Une étude publiée révèle qu’un parent ou grand-parent sur deux ne vérifie pas si leur enfant ou petit-enfant est correctement attaché dans son siège avant de prendre la route. Une tendance inquiétante.

Les résultats de l’étude, réalisée au cours du mois de juillet par le Vlaamse Stichting Verkeerskunde (VSV), l’institut flamand chargé de l’éducation à la sécurité routière, font froid dans le dos. Il en ressort en effet:

  • Qu’un parent ou grand-parent sur deux ne vérifie pas systématiquement que leur (petit-)enfant est correctement attaché dans son siège avant de prendre la route.
  • Qu’un parent ou grand-parent sur trois admet ne pas toujours transporter les enfants dans un siège adapté.
  • Des chiffres d’autant plus inquiétants que la même étude met en évidence qu’un parent ou grand-parent sur cinq trouve qu’il est facile de se tromper en attachant l’enfant ou en vérifiant qu’il est bien attaché. Et qu’un parent ou grand-parent sur trois ne trouve pas facile d’attacher correctement un siège-enfants dans sa voiture.

 

La voiture, peu sûre pour les jeunes enfants

Pour Ben Weyts, le ministre flamand de la mobilité, la situation est d’autant plus préoccupante que plus de la moitié des jeunes enfants victimes d’accidents de la route le sont en tant que passagers de véhicules. Pour le ministre, la conclusion est sans appel. "Contrairement à ce que nous pensons, la voiture n’est donc pas un endroit sûr pour les enfants." Pourtant, la législation sur les sièges pour enfants ne date pas d’hier: depuis 2006, une loi impose de transporter les enfants d’une taille inférieure à 1,35 m dans un siège adapté à leur poids et à leur taille. Même s’ils respectent cette règle, de nombreux parents (25 à 31 % selon l’âge de l’enfant) admettent ne pas connaître les règles de sécurité liées à l’utilisation du siège qu’ils utilisent pour leur enfant.

 

Un problème récurrent

Des enquêtes précédentes du VSV avaient déjà mis en évidence qu’un enfant flamand sur dix n’était tout simplement pas en sécurité dans la voiture. Et qu’un sur deux n’est pas correctement attaché dans son siège. Le ministre flamand a donc décidé de lancer une campagne de sensibilisation au nord du pays. Cette campagne sera déclinée en affiches, en spots radio et télé, sur les médias sociaux et sur ce site internet.

L’occasion pour tous les parents de réfléchir à la sécurité de leurs enfants en voiture?