Trois fois moins de jeunes tués sur la route en 10 ans

|

Entre 2006 et 2016, le nombre de jeunes (18-24 ans) tués sur la route a été divisé par trois, passant de 148 à 50! Un chiffre dont se réjouit évidemment l’IBSR.

Selon Benoît Godart, le porte-parole de l’Institut Belge pour la Sécurité Routière, interviewé par nos confrères de la RTBF, ces chiffres reflètent la crainte d’être contrôlé (2,5 fois plus de contrôles qu’il y a 10 ans), mais aussi les mesures mises en œuvre par l’Institut, et l’assimilation du concept de «Bob» dans les comportements.

«Le clip de la campagne «Il est parti trop vite», où des conducteurs assistent à leur propre enterrement, a été visualisé dix millions de fois» explique Benoit Godart. «De plus en plus de jeunes ont désormais intégré qu’il est logique de ne pas prendre le volant après avoir bu.»

Si l’IBSR se gausse de ces excellents chiffres, l’institut ne souffle – à nouveau – pas un mot sur l’amélioration de la sécurité active et passive des véhicules, avec la généralisation de systèmes de sécurité comme l’ESP.