Toyota Motor Europe commence ses essais de conduite autonome sur les routes ouvertes au public. Après des essais concluants sur circuit, le constructeur a débuté un programme de test long de 13 mois dans les rues du centre de Bruxelles.

Faut-il le rappeler, le centre de recherche et de développement de Toyota Motor Europe (TME) est basé à Zaventem. Après avoir mené des essais concluants sur les routes du Japon et des Etats-Unis, le constructeur veut tester la capacité de réaction de ses différents systèmes de sécurité en Europe.

Installée dans une Lexus LS, cette technologie comprend de nombreux équipements installés sur le toit comme un radar lidar, différents capteurs et caméras, ainsi qu’un dispositif de localisation haute précision. À bord du véhicule, un conducteur pourra intervenir et prendre la main sur le système autonome. Il sera accompagné d’un opérateur chargé de superviser le fonctionnement du dispositif.

Du côté de Brussels Mobility, on se dit « fiers » du choix de TME. Son porte-parole déclare : « nous encourageons résolument l’innovation en matière de mobilité, un engagement que l’on nous reconnait désormais à l’échelle internationale ».