Ride trough MotoGP : les millésimes Ducati

Tous les pilotes Ducati ne roulent pas sur la même machine. Chez les Rouges, chaque prototype est baptisé GP suivi de deux chiffres qui correspondent à l’année d’apparition en compétition. Andrea Dovisiozo et Jorge Lorenzo, les « officiels », sont donc cette année sur des GP18 au même titre que Danilo Petrucci du team Pramac qui bénéficie également d’un contrat « usine ». Trois GP17 sont confiées à Alvaro Bautista (team Angel Nieto) Jack Miller (team Pramac) et Tito Rabat (team Avintia). Enfin il reste deux pilotes Ducati qui héritent des versions 2016 (GP16) pour Karel Abraham (team Angel Nieto) et Xavier Simeon (team Avintia). On peut donc considérer que chaque team satellite à un premier pilote : Petrucci (GP18) chez Pramac, Bautista (GP17) chez Nieto et Rabat (GP17) chez Avintia et un second pilote : Miller (GP17) chez Pramac, Abraham (GP16) chez Nieto et enfin Simeon (GP16) chez Avintia. Ceci explique parfois cela !


Le cas Lorenzo

Difficile de prédire le futur de Jorge Lorenzo (Ducati) en 2018. Son rendez-vous avec le Qatar a été désastreux tant du fait de son « caractère » que de sa chute. Mis en difficulté par ses freins, le pilote Majorquin n’a eu d’autre solution que de se jeter par terre. Toujours est-il qu’avec un salaire 20 fois supérieur en 2017 à Dovizioso (vainqueur), Ducati est en droit de se poser des questions quant à l’avenir de ce pilote au sein de son team officiel. Une affaire à suivre dans les prochaines semaines


Mode Sport

Avec son mètre 80 et ses 77 kg en 2017, Petrucci devait se mettre au régime pour sauvegarder le pneu arrière de sa Ducati Pramac. Au Qatar, la balance n’accusait déjà plus que 70 kg… Zarco s’octroie son 1er record de l’année avec un chrono en séances qualificatives de 1’53’’680 soit 247 millièmes de seconde plus vite que le temps de Lorenzo en 2008…. Avant, les contrats se signaient au terme de la saison, depuis 2 ans, les signatures s’apposent après la 3ème course. Dorénavant, pilotes et teams se confirment déjà avant le début de la saison pour les années suivantes… Comme Valentino Rossi qui a signé pour 2 saisons supplémentaires (2019 et 2020) avec Yamaha…Tech 3 abandonne Yamaha au profit de KTM après 20 ans de vie commune…Yamaha aimerait bien garder Johan Zarco en reprenant une autre équipe satellite ou en lui accordant une 3ème moto d’usine mais dans un team privé… Honda pense également à Zarco et serait prêt à mettre un terme à sa collaboration avec Pedrosa pour associer le pilote français à Marc Marquez….Franco Morbidelli se classe 1er rookie de cette épreuve au Qatar avec une 12ème place… Xavier Siméon termine dernier de son 1er MotoGP mais surtout arrive au terme de cette 1ère course qui aurait pu se conclure par une chute. Le début de la raison pour notre pilote Bruxellois… Francesco Bagnaia sera en MotoGP en 2019 et remporte cette course pour sa 2ème saison en Moto2. Pilote VR46, Rossi est content.