Ce projet Drive Me concerne pour l'instant deux familles, mais dans les quatre prochaines années, pas moins de 100 personnes prendront part au projet. Elles fourniront aux ingénieurs des données inestimables pour analyser leur utilisation quotidienne et leurs interactions avec le véhicule dans différents cas de figure (se rendre au travail, déposer leurs enfants à l’école ou faire leurs courses).

Dans un premier temps, les conducteurs des deux familles garderont les mains sur le volant et superviseront la conduite de leur voiture en permanence. Dans un second temps, les participants au projet Drive Me seront amenés à tester des véhicules de plus en plus autonomes, après avoir suivi une formation spécifique.