Le kangourou, cet ennemi des voitures autonomes…

|

Qui dit Volvo, dit sécurité. Le constructeur suédois est même très avancé en ce qui concerne la reconnaissance et l’évitement des grands animaux. Mais, en phase de tests avec ses véhicules autonomes en Australie, ils ont trouvé plus forts qu’eux: les kangourous !

En Australie, les animaux les plus dangereux pour les conducteurs seraient… les kangourous ! Les marsupiaux se trouveraient à l’origine de 90% des accidents entre un véhicule et un animal. La cause: leurs bonds, qui les rendent plutôt imprévisibles. Et tout ce qui est trop imprévisible, les voitures autonomes ne semblent pas apprécier…

En effet, pour détecter des grands animaux tels que les caribous, les cerfs ou autres, les capteurs du véhicule prennent le sol comme point de référence. Si à un moment donné, l’animal décolle du sol, cela devient problématique.

Mais selon Kevin McCann, directeur de Volvo Australie, nous n’aurons pas à nous inquiéter lorsque les Volvo autonomes arriveront sur le marché en 2020 car «Développer une technologie qui reconnait les kangourous fait partie des avancées à réaliser.»

En attendant, une chose est sûre: la voiture autonome va continuer à faire parler d’elle!