Outre l'écran, ces plaques comprendront aussi un GPS et un transmetteur qui serviront à envoyer des alertes et le positionnement aux services d'urgence en cas d'accident. Et si le véhicule est volé, la plaque affichera le texte explicite “Stolen” (volé).

À partir du mois de mai, ces plaques seront à l'essai pendant sept mois. Elles pourront également servir au paiement du stationnement et des contraventions. La question de la vie privée est aussi soulevée étant donné que tous les déplacements des véhicules pourront être surveillés.