63% de nos compatriotes affirment qu’ils ne se sentiraient pas en sécurité si toutes les voitures étaient autonomes. Ils sont également 87% à estimer que l’utilisateur d’un tel véhicule devrait être majeur et détenteur d’un permis de conduite, et 86% à estimer qu’il faut être sobre pour pouvoir l’utiliser. Les chiffres sont extraits d’une enquête menée sur plus de 14.000 personnes au niveau européen.

Les personnes sondées étaient également invitées à tester leurs connaissances, et notamment la différence entre voiture connectée et voiture autonome. 61% des Belges ont donné une bonne définition de la voiture connectée (capable de communiquer avec d’autres objets et de se connecter à Internet) et 57% de la voiture autonome (capable de rouler toute seule).