Ce gros bébé arbore donc un style très imposant ; à l’image de la fiche technique de l'auto qui donne le tournis : 5,35 mètres de long, 3,30 m d'empattement et 2.660 kilos à vide.

Pour mouvoir ce mastodonte, on retrouve le V12 6 litres «trois quarts» de la Phantom, fort de 571 chevaux pour un couple de 850 Nm. La consommation exprimée selon le nouveau cycle WLTP est en rapport avec la démesure du reste : 15l/100km, soit 341 g/km de CO2 !

Le hayon en deux parties peut être équipé de strapontins une fois ouvert, parfaits pour assister à une partie de cricket par exemple. En option toujours, la banquette arrière peut être remplacée par des sièges individuels séparés par une console centrale dotée d'un mini-frigo et de porte-coupes de champagne.

Le confort est également annoncé à un niveau sans précédent, tant sur route qu'en dehors, puisque la suspension pneumatique redéveloppée est censée procurer une sensation de «tapis volant», même sur les terrains difficiles. Cela, pour peu que quelqu'un ait l'idée de partir à l'aventure avec un engin dont le prix devrait dépasser les 300.000 €.