Ce nouvel Outlander est reconnaissable à sa nouvelle calandre et à ses phares redessinés, qui lui donnent un style plus agressif. Bien que ce Mitsubishi ne se rencontre pas à tous les coins de rue, il s’agit du SUV hybride rechargeable (PHEV) le plus vendu en Europe et même dans le monde.

Et il semblerait que ça ne soit pas fini puisque le nouveau modèle a vu son prix chuter de quelque 5.000 euros, ce qui lui permet de se poser en alternative aux SUV à moteur diesel. Cet Outlander demeure en outre l’un des rares SUV hybrides rechargeables à demeurer fiscalement déductible à 100%.

Depuis le face-lift, la capacité de la batterie a été portée à 13,8 kWh, tandis que le moteur 2.0 essence a cédé la place à un bloc 2.4 qui fonctionne selon le cycle Atkinson. Le moteur est donc un peu moins puissant, mais gagne en sobriété et ses émissions sont revues à la baisse. La perte de quelques chevaux est anecdotique sur un véhicule familial comme celui-ci dont la vocation est d’offrir espace à bord et confort, tout en consommant raisonnablement.

Mitsubishi annonce du reste une consommation moyenne normalisée de 2,0 l/100 km.
Dans la pratique, un hybride rechargeable comme celui-ci doit être branché à la prise aussi souvent que possible, de manière à privilégier les déplacements en mode électrique. L’autonomie en mode électrique s’élève à environ 50 km, ce qui est suffisant pour la plupart des trajets quotidiens. Le moteur thermique prend le relais quand la batterie n’est plus assez chargée, mais il peut aussi recharger les batteries, ce qui permet par exemple d’évoluer en ville en mode électrique après avoir parcouru un long trajet autoroutier.

Les tarifs du nouvel Outlander PHEV démarrent à 39.990 euros.