En toute logique, le bouclier devrait également être redessiné pour apporter plus de prestance à l’auto. La partie arrière ne devrait pas évoluer sensiblement, pas plus que l’habitacle dont la principale innovation sera l’intégration de nouveaux dispositifs d’aide à la conduite.

Le 500X recevra à son tour les nouvelles motorisations étrennées par son cousin technique le Jeep Renegade. Exit donc le vieux 1.6 e -Torq et le 1.4 Multiair ; place au nouveau 3 cylindres turbo de 120 chevaux et au quatre cylindres 1.3 de 150 ou 180 chevaux.

La présentation est attendue au Mondial de l’Automobile en octobre.