Cette mise à jour peut être qualifiée de simple lifting car le Kadjar se voit légèrement redessiné au niveau du bouclier et des phares, ce qui le rapproche du style des derniers autres SUV de la marque, à savoir les Captur et Koleos.

L’habitacle a également été rafraîchi avec plus d’accents chromés, un écran multimédia de plus grande taille, plus d’espaces de rangement et des sièges promis pour être plus confortables. Sous le capot, la gamme s’élargit à de nouveaux moteurs essence et diesel, plus propres et plus économiques.

Pour les amateurs de mécaniques à essence, le choix s’opère entre le quatre cylindres de 1,3 TCe de 140 ch et une version 160 ch (associé à une boîte de vitesses manuelle 6 vitesses ou EDC à sept rapports). En diesel, l’offre comprend le 1,5 dCi décliné en 115 ch et 150 ch, ainsi que le 1,7 dCi pour la version à quatre roues motrices. Cette dernière laisse le choix entre différents modes de conduite et offre la possibilité de verrouiller le différentiel central en cas de conduite offroad très engagée.

La nouvelle Renault Kadjar est disponible à partir de 23.825 euros et peut déjà être commandée. Dès janvier, ce nouveau SUV brillera dans les showrooms.