Comme souvent, c’est la face avant du véhicule qui obtient le plus d’égards. Elle se distingue par sa nouvelle calandre à six barrettes verticales chromées et un bouclier se pare de joncs chromés qui intègre la signature lumineuse à LED autour des antibrouillards. L’arrière reçoit de nouveaux feux, à LED également.

Les changements sont également mécaniques puisque le vieux bloc 1.6 essence cède sa place au 1.0l Boosterjet de 111 chevaux. Le 1.4l Boosterjet de 140 chevaux du Vitara S est conservé, au contraire des motorisations diesel qui semblent tirer leur révérence. Une transformation CNG de ces nouveaux moteurs devrait par contre être proposée par l’importateur pour offrir une alternative intéressante aux gros rouleurs.

Enfin l’aide au maintien de voie, la surveillance des angles morts, la reconnaissance des panneaux de signalisation, le radar de recul et l’aide au freinage d’urgence seront proposés.