"Il faut interdire les tracteurs sur les voies rapides"

L'institut Vias, ex-IBSR, réagit suite à une collision mortelle entre une camionnette et un convoi agricole sur la N25. En moyenne, ce type d'accident se produit tous les deux jours en Belgique.

D'après Benoit Godart, porte-parole de Vias, interviewé par la RTBF: "Il faut simplement interdire la circulation des véhicules les plus lents sur ce type de route. Aux Pays-Bas, par exemple, il est impensable de laisser des tracteurs rouler à 25 km/h sur des voiries limitées à 120 km/h".

D'après Benoit Godart, il faut aussi continuer à augmenter les contrôles de vitesse sur la N25. "Hormis les tracteurs, il y a aussi des camions qui peinent à atteindre les 70-80 km/h dans les côtes et le différentiel de vitesse avec des voitures qui ne respectent pas les limites peut créer des effets néfastes pour la sécurité routière".