Une safety car autonome en Formule 1

|

À l'avenir, il se pourrait bien que le pilote de la voiture de sécurité laisse sa place à un logiciel. C'est une possibilité envisagée par la FIA dans un proche avenir d'après son directeur technique, Marcin Budkowski.

Depuis plusieurs années, c'est le pilote Bernd Maylander qui pilote la safety car à chaque interruption de Grand Prix. Mais, à l'avenir, son AMG-GT pourrait bien être remplacée par une voiture autonome d'après certains propos rapportés par Motorsport.com et F1Only.

Marcin Budkowski explique ainsi: "Nous avons discuté d’une Safety Car sans pilote afin de promouvoir une technologie qui est entourée d'un peu de scepticisme. Cela nous donnera l’occasion de démontrer que cela fonctionne. Le pilote de la voiture de sécurité ne serait plus essentiel, puisqu’il laisserait sa place à l’ordinateur."

Comme le précise le directeur technique de la FIA, on ne parle pas ici d'une course de voitures sans pilotes comme dans le cas de la Roborace mais seulement d'une voiture de sécurité autonome afin de réguler les F1.