Toujours lourdement camouflés, les Berlingo et Partner laissent néanmoins apparaitre une différence stylistique significative: le Citroën devrait recevoir des feux étagés en deux parties, tandis que le Peugeot s’équipera de blocs optiques d’un seul tenant. Sans surprise, le reste du véhicule sera commun aux deux modèles, et l’allure comme les proportions, conformes au modèle actuel.

Pour la première fois, l’habitacle a également pu être photographié. Il se distingue par des compteurs plus rectangulaires, un écran central façon tablette et une volant à base plate.

Sous le capot, on devrait retrouver le tout nouveau 1.5l BlueHDI, ainsi que le 1.2 PureTech en essence. Les Français compteront également un nouveau clone dans leur fratrie, puisqu’ils serviront de base à l’Opel Combo, désormais intégré au giron PSA.