C’est la raison pour laquelle on ne devine pour l’instant pas grand-chose de cette future génération, sinon qu’elle restera évidemment fidèle au profil de berline tricorps traditionnel. Le reste n’est que supposition.

Construite sur la plateforme modifiée de l’actuelle mouture, la nouvelle devrait offrir un espace habitable en hausse et s’équiper, en toute logique, de la console centrale à double écran large. Le multimédia reprendra évidemment l’interface d’intelligence artificielle « Hey Mercedes ».

Côté moteurs, une déclinaison hybride rechargeable constituera l’un des fers de lance du modèle, aux côtés de blocs essence… et diesel. Daimler, maison-mère de Mercedes est en effet l’un des plus fervents défenseurs du gasoil.

Toutes les déclinaisons de carrosseries et variantes sportives actuelles devraient être reconduites.