5 FLOPS de marques prestigieuses !

Ce n’est pas parce qu’une marque est mondialement réputée que tous ses produits sont populaires ! Ces 5 modèles de marques prestigieuses se sont (nettement) moins bien vendus que prévu…

5 FLOPS de marques prestigieuses !

Aston Martin Virage

Produite entre 2011 et 2012, l’Aston Martin Virage était une sorte de compromis entre la DB9 et la DBS. Mue par un V12 de 6 litres développant 490 ch, la Virage était disponible en coupé 2 places ou 2+2, ainsi qu’en cabriolet Volante. Pas assez différenciée des autres modèles de la gamme, elle ne s’est vendue qu’à 1000 exemplaires.

Lamborghini Silhouette

Destinée prioritairement au marché américain, la Lamborghini Silhouette a été dessinée par Bertone selon les normes de sécurité draconiennes du Nouveau Continent. Sous son capot se cachait un V8 en aluminium développant 260 ch. Vendue entre 1976 et 1979, elle ne s’est écoulée qu’à…53 exemplaires.

Caterham 21

Imaginée en 1994, la Caterham 21 était une sorte de Seven (dont elle utilisait le châssis d’ailleurs) plus confortable. Plus rigide que cette dernière, elle devait accueillir 4 moteurs allant de 115 à 230 ch. Plus chère et moins efficace que la Seven et victime d’une certaine…Elise qui était meilleure et moins chère, la 21 n’a été produite qu’à… 49 unités !

Lotus Europa S

Dérivée de la Lotus Elise et de l’Opel Speedster, l’Europa S est la réponse du constructeur anglais à la Porsche Cayman. Sensée être plus confortable que l’Elise, elle était traitée de façon plus luxueuse…selon Lotus du moins ! Malgré une mécanique de 200 ch (225 sur la version SE), elle n’a pas convaincu. Seuls 456 exemplaires sont sortis des chaînes entre 2006 et 2010.

Maybach 57 et 62

En 2002, DaimlerChrysler décida de relancer la vénérable marque de luxe Maybach pour concurrencer Rolls-Royce et Bentley sur leurs terres. Si l’idée n’était pas mauvaise à la base, sa concrétisation fut un échec car cette limousine était en fait une Classe S allongée vendue beaucoup trop cher. Trop proche de sa « petite » sœur et n’ayant pas assez de personnalité, la Maybach ne s’est vendue qu’à un peu plus de 3000 exemplaires. Aujourd’hui, la marque existe toujours mais désigne une version ultra-luxueuse de la Classe S.